Sacré mois de juin …

Ah le mois de juin, la course, le bouquet final pour les mamans, le moment  de courir à gauche à droite, finir les papiers, faire les inscriptions, le stress des premiers six mois de l’année qui nous retombe dessus, l’envie d’un été qui se laisse désirer….Bref le mois de juin n’est pas un mois de tout repos….

Mais le mois de juin ne se résume heureusement pas à cela, c’est aussi le mois des spectacles de fin d’année…Hier soir sonnait la fin de l’année de théâtre de miss K avec Patricia Roure Orus et la troupe d’illico Presto Compagnie…

Une année où elle encore pu s’épanouir dans sa passion, une année où je l’ai encore vu grandir, mûrir, s’affirmer encore et toujours.

Le mois de juin c’est donc AUSSI le moment des pincements au coeur, l’entracte entre l’année passée et l’année à venir, le moment du bilan avec beaucoup d’émotion.

C’est toujours très spécial pour mon coeur de maman de la voir s’investir dans cette passion depuis toute petite…Motivée, « indéconcentrable », appliquée ….et tellement grande…Je suis fière de cet électron libre qui pulvérise gracieusement son parcours de vie avec comme traditionnels bagages les mêmes convictions et les mêmes valeurs depuis son plus jeune âge. Elle m’épate tout simplement…

Leur professeur Patricia fait un travail remarquable avec ses élèves, partager leur passion, leurs caractères, leurs morceaux de vie n’est pas une mince affaire, mais Patricia le fait avec le coeur et avec Brio. Elle leur enseigne avec beaucoup de générosité, les aide à se surpasser, les accompagne dans cette adolescence parfois déstabilisante, elle donne ses lettres de noblesse au joli mot de professeur…Le théâtre a la merveilleuse faculté de pouvoir aider les êtres à se connaitre et à leur permettre cette assurance en public que beaucoup pourraient leur envier.

C’est une troupe de « jeunes grands » que nous avons pu voir hier, de jeunes talentueux qui nous ont partagé leur plaisir à travers un jeu appliqué et rondement préparé.

Quelques images volées lors de la soirée théâtrale d’hier jouée à l’auditorium de Salon de Provence, voici les images de ses talents en herbe 😉

Photographe_salon-de-provence-5 Photographe_salon-de-provence-8 Photographe_salon-de-provence-10 Photographe_salon-de-provence-14 Photographe_salon-de-provence-21 Photographe_salon-de-provence-25 Photographe_salon-de-provence-27 Photographe_salon-de-provence-37 Photographe_salon-de-provence-39 Photographe_salon-de-provence-41 Photographe_salon-de-provence-49 Photographe_salon-de-provence-50 Photographe_salon-de-provence-56 Photographe_salon-de-provence-57 Photographe_salon-de-provence-61 Photographe_salon-de-provence-70 Photographe_salon-de-provence-76 Photographe_salon-de-provence-78 Photographe_salon-de-provence-80 Photographe_salon-de-provence-84 Photographe_salon-de-provence-92 Photographe_salon-de-provence-95

 

Eclats de danse – photographie Sages comme des images

J’ai eu l’honneur et le privilège de pouvoir accompagner en photo la troupe de Julien Lestel ( danseur formé à l’Ecole de Danse du Ballet de l’Opéra National de Paris et au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient un premier prix).

Le samedi 9 janvier après-midi installée seule dans ce magnifique théâtre Armand de Salon de Provence, a admirer le talent de ses danseurs et de leur chorégraphe durant leurs répétitions. Une après-midi entre parenthèse dans un monde à part…suspendu, hors du temps.

Le soir de la représentation fût apprécié par un théâtre attentif et connaisseur…Un merveilleux moment de danse où voir virevolter ses danseurs et danseuses fût magique !

Le programme Eclats de danse est  mixte  et présenté par les danseurs de la Compagnie Julien Lestel. Il  se compose de trois pièces :

La première, Fragments, interprétée par quatre danseurs sur des musiques de Max Richter nous plonge dans un univers abstrait, énigmatique et poétique.

Les âmes frères, duo qui raconte l’histoire d’amitié. Les danseurs expriment la fraternité dans leurs corps et dans leurs âmes.

Enfin la troisième pièce interprétée par 7 danseurs n’est autre que le Sacre du Printemps, mais dans la version Julien Lestel. Créée pour célébrer le centenaire du Sacre en 1913, cette version s’appuie sur la culture traditionnelle mélanésienne.

FRAGMENTS

• Maria Stefania di Renzo, Gilles Porte, Ivan Julliard, Marco Vesprini • Musique : Max Richter

LES AMES FRERES
• Gilles Porte, Julien Lestel • Musique : Art zoyd et Philippe Glass

LE SACRE DU PRINTEMPS
• Aurora Licitra, Caroline Lemière, Mara Whittington, Gilles Porte, Marco Vesprini, Ivan Julliard, Julie Asi • Musique : Igor Stravinsky

Directrice technique / Créatrice Lumières : Lo Ammy Vaimatapako.

 

Voici les images de leur magnifique représentation !

 

Belle et douce année à tous !

Apres un début d’année en fanfare pour Sages comme des images entre formations et prises de vue mode…Me voilà enfin prête à vous souhaiter une Belle et heureuse année 2016 ! 

Puisse cette année vous apporter la joie, le bonheur et la sérénité…

Profitez des moments forts avec les vôtres et savourez chaque éclats de rire et de joie ! profitez de chaque minute 😉

Et dans les moments plus difficiles puissiez vous avoir le recul nécessaire pour apprécier chaque petite chose simple de la vie, de faire que chaque sourire, chaque caresse ou chaque attention recharge vos batteries de vie !

Je vous souhaite donc le MEILLEUR et surtout de l’Apprécier à 100 % !

,

Miss Julie & Mr Love ;-)

Voici une séance très particulière pour moi…C’est une séance réalisée avec ma JuAssociée !

Ju pour moi est bien plus qu’une amie, plus qu’une soeur…C’est une des plus belles rencontres de ma vie 😉

Alors inutile de vous dire que lorsqu’elle a fait LA PLUS BELLE RENCONTRE de la SIENNE : Mr Love, j’étais non seulement HYPER HEUREUSE pour elle mais en plus RAVIE de savoir que c’était le BON ! The Good One 😉

Leur couple est juste une évidence, un doux chemin de bonheur ponctué de rire, de joie, de partages ! Ils regardent tous deux dans la meme direction et construisent peu à peu les fondations solides de leur si belle vie à deux !

Je ne vais pas tout vous dévoiler ( oh My God je pourrai en écrire tout un roman ) mais ils ont droit à leur jardin secret : par contre je vous préviens, l’année prochaine je serai une cocotte minute de joie, une marmite d’émotion à moi toute seule car je pourrai exploser de joie lorsqu’ils se diront OUI !!!! 

A mes amoureux, je vous souhaite déjà des millions de moments de bonheur à deux pour préparer l’apothéose de cette jolie aventure que vous nous avez déjà fait vivre jusqu’à maintenant ! et de la part des autres témoins ( je ne pense pas trop risquer) et de vos amis : ON VOUS AIME ;-)…Tout cet amour dans ce monde de tarés, merci la vie de vous avoir rassembler 😉

 


Quelques mots…un peu perso

Sacré mois de juin ! il marque la moitié de l’année écoulée, c’est un mois un peu particulier pour moi également, quelques dates clés que je ne pourrai jamais oublier, mais c’est aussi le mois des spectacles de danse, théâtre, la fin des activités, les fêtes…Bref, lorsqu’on est maman (ou papa ça marche aussi) on redoute un peu cette période de folie, mais paradoxalement on la savoure bien volontiers ! L’arrivée des vacances, les journées plus longues, on profite déjà différemment des enfants…

C’est le 22 juin que je suis allée en simple ( ou presque) maman spectatrice en posant l’appareil ( quelques minutes parfois ;-)) pour regarder jouer miss K sur les planches du théâtre…Comment exprimer justement les émotions que j’ai pu ressentir en la voyant, comme toutes ses grandes premières, déjà si grande, si épanouie…

Convaincue  mais  aussi convaincante, émue mais  aussi émouvante, petite mais si grande ! …Ma miss K continue le chemin de sa vie, parfois avec moi, parfois pas, mais quoi que l’on dise elle sait ce qu’elle fait 😉

Les spectacles de fin d’année, ne marquent pas comme leurs noms l’indiquent la fin d’une étape mais plutôt les immenses progrès que chaque enfant a pu faire, la beauté des  relations de confiance avec leur professeur, et surtout la maturité qu’ils acquièrent…C’est aussi l’esquisse de ce qui se passera l’année d’après, la bande annonce des futures grandes choses qu’ils réaliseront pour eux avant tout 😉 Merci Patricia d’illico Presto Compagnie de si bien veiller sur elle 😉

Bref, une douce claque comme d’habitude, une incommensurable fierté, du bonheur, de la joie, beaucoup de rires et une émotion sans pareil…Ne serait ce finalement pas ça être mère au mois de juin ?